Julien Campani

Julien Campani

Julien Campani

 

Julien Campani

Crédit photo : Thierry Cantalupo

Formation au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique (promotion 2012). Il a joué notamment sous la direction de Peter Stein, Denis Podalydès, Cosme Castro et Jeanne Frenkel (La Comète!), Clément Poirée, Lazare Herson-Macarel, Nicolas Liautard, Sophie Guibard et Emilien Diard-Detœuf, Christine Berg… Également auteur et metteur en scène, il travaille avec l’écrivain Arno Bertina à l’adaptation scénique des romans de ce dernier (Le Dernier Cash et Des châteaux qui brûlent). Avec Léo Cohen-Paperman, il écrit et joue le rôle-titre de La vie et la mort de J. Chirac, roi des français, fiction biographique qui pose la première pierre de la série Huit rois (nos présidents), compagnie Animaux en Paradis. Au cinéma, il travaille notamment avec Jeanne Frenkel et Cosme Castro (Le Bal et Point Nemo), Joanne Delachair, Mathias Pradenas, Alberic Brenel… Il chante régulièrement pour divers projets (pop, jazz, lyrique – baryton basse et/ou contre-ténor). Avec l’Ensemble Masques de musique baroque d’Olivier Fortin, il joue et met en scène un spectacle intitulé Projet Métamorphoses, d’après Ovide, accompagné d’artistes circassiens. Il travaille régulièrement à Radio France et enregistre également des livres-audios.

Julien Campani au NTP

Il joue :

-Tartuffe dans Le Tartuffe (2021)
– Le pauvre dans Dom Juan (2021)
– Cléomène dans Psyché (2021)
– dans Grand Siècle (radio) (2021)
– Mâne de poulet (prologue) dans Des Châteaux qui brûlent (2019)
– dans Les Possibilités (2019)
– Etienne Lousteau dans Illusions perdues (2018)
– Etienne Lousteau et Corentin dans Splendeurs et misères des courtisanes (2018)
– Fortune dans Honoré, vie balzacienne (2018)
– Mesa dans Partage de Midi (2017)
– Campani dans La Fleur au fusil (2017)
– Chamerot dans La Dame de chez Maxim (2017)
– Ulysse dans Penthésilée (2016)
– Prospero, Antonio, Stefano dans La Tempête (2016)
– Jacques Chirac, Nathalie Arthaud, André Bettencourt, Danton, Jacques Soustelle dans Le jour de gloire est arrivé (2015 et 2016).
– Alain Crasbefrois dans La vie treshorrificque du grand Gargantua (2014 et 2015)
– Iacha dans La Cerisaie (2014 et 2015)
– Le Spectre et le Comédien dans Hamlet (2014)
– Golaud dans Pelléas et Mélisande (2013)
– Les prétendants d’Atalante, Hyménée, le roi Midas dans Je me métamorphose (2013)
– Le père Kaddish dans Une histoire de paradis (2012)
– Malcolm dans Macbeth (2012)
– Madame Aigreville dans Tailleur pour dames (2011 et 2012)
– Danton dans La Mort de Danton (2011)
– Tybalt dans Roméo et Juliette (2010)
– Peter Quince dans Le Songe d’une nuit d’été (2010)
– Don Fernand, roi de Castille dans Le Cid (2010 et 2011)
– Grand Pierre dans Petit et Grand (2009 et 2010)
– Capulet dans Roméo et Juliette (2009)
– Alceste dans Le Misanthrope (2009)
Il a adapté et mis en scène Des Châteaux qui brûlent (2019)
Il a collaboré aux mises en scène de :
Illusions perdues (2018)
–  Je me métamorphose (2013)
La Mort de Danton (2011)